Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google Plus Partager sur Flipboard

Luberon : nouvelle Maison du Fruit Confit


Nouvellement inscrit à l’inventaire du patrimoine culturel immatériel de France, il a valu à sa ville de figurer parmi les « Sites Remarquables du Goût », il est beau et brillant, et pourtant, il est largement méconnu en tant que spécialité provençale : c’est le fruit confit d’Apt !

Dans ce jardin de la France qu’est depuis longtemps le Vaucluse, il s’agissait de conserver les fruits pour les consommer l’hiver, et notamment à Noël où ils forment l’un des traditionnels « 13 desserts ». La Maison du Fruit Confit vient justement d’ouvrir à l’entrée de la ville, pour le comprendre, le déguster et savoir le cuisiner.

Le confisage

Le confisage fait partie de l’histoire du Luberon, où vergers de cerisiers et d’abricotiers disputent le paysage aux vignes et aux oliviers. Au Moyen-âge déjà, les Papes d’Avignon, à la recherche de mets raffinés et de couleurs éclatantes pour leurs tables de banquets, se fournissaient auprès des confiseurs aptésiens en « confiture sèche », ainsi qu’on nommait alors les fruits confits. Quelques siècles plus tard, en 1962, plusieurs entreprises familiales de confiseurs d’Apt décident de se regrouper en coopérative : c’est la naissance d’Aptunion, aujourd’hui leader mondial du fruit confit. Cette production ancrée dans l’histoire d’Apt et qui occupa jusqu’à 50% de la population active de la ville lui valut dans les années 90 le titre de « Site Remarquable du Goût ». Il lui vaut à présent d’être inscrit à l’inventaire du patrimoine culturel immatériel de France, et peut-être bientôt à celui du patrimoine mondial de l’UNESCO.

La Maison du Fruit Confit

Il manquait à ce produit emblématique une vitrine qui en expliquât l’histoire et le processus de fabrication. Voici que vient d’ouvrir aux portes de la ville et sur le site de fabrication  de Kerry Aptunion « La Maison du Fruit Confit ». On y découvre tout d’abord un espace d’exposition contenant des machines anciennes, des documents historiques, un jeu olfactif et des vidéos illustrant, ici la fabrication, là l’utilisation en cuisine, etc. Des panneaux explicatifs, en Français et en Anglais, permettent de comprendre l’histoire du savoir-faire et des techniques de confisage depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours.

www.lesfleurons-apt.com

Louise Gaboury